Après une mutinerie au Mali, le président Keïta renonce au pouvoir